Rencontres avec l’écrivain Eduardo Mendoza

Banniere-Site-DEF

PARTENARIAT – Le CCFE et le festival Atlantide, les Mots du Monde à Nantes invitent Eduardo Mendoza pour quatre rencontres, du jeudi 2 au samedi 4 mars 2017.

Après des études de droit, Eduardo Mendoza étudie la sociologie à Londres, devient avocat, puis traducteur à l’ONU. Son premier roman, La vérité sur l’affaire Savolta (1975, traduit par Jean-Marie Saint-Lu) qui traite de la répression des anarchistes en Catalogne, est censuré par le régime de Franco et reçoit le Prix de la Critique après la mort du Caudillo. Considéré comme le précurseur du postmodernisme littéraire espagnol, au fil de ses seize romans, Eduardo Mendoza dépeint, souvent avec humour et/ou ironie, l’évolution  et les travers de la société catalane. Barcelone, ses ombres et ses énigmes, est au premier plan des Égarements de mademoiselle Baxter (Éd. Seuil, 2016, traduit par Delphine Valentin).

Trois rencontres auront lieu à l’occasion de sa venue à Nantes :

  • Jeudi 2/03 à 19h30 – à librairie Vent d’Ouest

Grande rencontre avec Eduardo Mendoza

  • Vendredi 3/03 à 15h30 – au lieu unique

Conversation entre Eduardo Mendoza, Ioana Pârvulescu (Roumanie) et Ahmed Saadawi (Irak) sur le thème « La ville théâtre de l’Histoire » :

Marquée des cicatrices du passé et théâtre des évolutions en marche, la ville sert de décor aux destinées individuelles et de terrain d’interrogation sur l’avenir de nos sociétés. Fascinante ou repoussante, bienveillante ou dangereuse, siège du pouvoir ou lieu de perdition, d’Orient ou d’Occident, la ville aux multiples paradoxes serait-elle l’un des personnages majeurs de la littérature ?

  • Samedi 4/03 – au lieu unique

14h00 / Grande rencontre

18h00  / Conversation entre Eduardo Mendoza, Gila Lustiger (Allemagne) et Bernard Gilbert (Canada/Québec) sur le thème « Tous coupables ! » :

Malin le roman noir et sa capacité à brouiller les pistes et à s’infiltrer dans la littérature blanche qui utilise bien souvent, sinon tous ses codes, du moins sa forme.  L’enquête sert ainsi à revenir dans le passé pour éclairer le présent, sonder les tréfonds de la conscience humaine et les  désordres de nos sociétés. La violence du monde révélée par celle du « crime », comme si, au fond, toute littérature portait en elle un roman noir…

INFOS PRATIQUES

Entrée libre
Librairie Vent d’Ouest : 2 place du Bon-Pasteur – Nantes (voir sur le plan)
Le lieu unique, 2 rue de la biscuiterie – Nantes (voir sur le plan)
Retrouvez le programme du festival Atlantide, Les Mots du Monde à Nantes sur atlantide-festival.org

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *