saison culturelle 2018-2019

1975 : Franco meurt et le roi Juan Carlos Ier accède au pouvoir. Après 36 ans de dictature, l’Espagne entre dans une période connue sous le nom de Transition démocratique qui s’achève pour certains historiens en 1982 (première victoire de Parti Socialiste Espagnol aux élections générales) et pour d’autres en 1986 (entrée officielle de l’Espagne dans la Communauté Economique Européenne).

Transition modèle ou mythe fondateur aujourd’hui remis en question, ce processus reste essentiel pour comprendre l’Espagne contemporaine. A l’occasion des 40 ans de la Constitution de 1978, le CCFE a décidé de se pencher sur ces année de retour à la démocratie, synonymes de changements profonds dans la société espagnole, d’espoir et de liberté retrouvée.

Lundi 1er octobre — 19 h
Espace Cosmopolis, 18 rue Scribe

En savoir plus

Conférence consensus, ruptures, héritages

Mercredi 10 octobre – 18 h 30
Espace Cosmopolis, 18 rue Scribe

En savoir plus

 

Cuisine et vin d'Espagne

Vendredi 9 novembre – 18 h 30
Maison de quartier Madeleine Champ de Mars, 22 Rue Emile Péhant

En savoir plus

 

Mobilisations pour les droits des femmes

Lundi 3 décembre – 20 h
Médiathèque Jacques Demy (Salle Jules Vallès), 24 quai de la Fosse

Après trente-six années de dictature franquiste qui érigèrent les Espagnoles en « gardiennes du foyer et des valeurs nationales-catholiques », la Transition démocratique fut le terreau d’une contestation politique et sociale de grande ampleur portée par des voix contre-hégémoniques – le mouvement ouvrier, syndical, étudiant, vecinal et féministe.

Les années de la Transition sont ainsi l’expression d’une contre-culture féministe qui a commencé à émerger à la fin des années 60 et dont le bouillonnement militant s’est traduit par des mobilisations massives en faveur d’une émancipation juridique des femmes et de la revendication de nouveaux droits (loi sur le divorce et la dépénalisation de l’avortement).

S’il est aujourd’hui acquis que le mouvement féministe des années 80 est parvenu à impulser un changement social qui s’est révélé décisif dans l’européisation de l’Espagne, l’étude de cette période met toutefois à nu les limites du processus transitionnel. L’adoption du texte constitutionnel de 1978 entièrement rédigé par les « Pères de la Constitution » et les résistances psychologiques, politiques et sociales à l’implantation d’une culture égalitaire réelle dans la société espagnole en sont l’illustration.

Par Karine Bergès, maîtresse de conférences habilitée en histoire contemporaine de l’Espagne à l’Université Paris Seine. Entrée libre.

Assemblée générale 2019

Vendredi 11 janvier — 18 h 30
Maison de quartier Madeleine Champ de Mars, 22 Rue Emile Péhant

L’assemblée générale est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée, d’élire le nouveau conseil d’administration mais aussi d’accueillir les Rois Mages ! Ce sont eux qui, le 6 janvier, apportent les cadeaux aux enfants espagnols. À cette occasion le CCFE propose à ses adhérents de s’échanger quelques petits présents autour d’un chocolate a la taza et d’une part de roscón de reyes.

Soirée réservée aux adhérents du CCFE

Qui sommes-nous ? Découvrez l’équipe de bénévoles qui font vivre le CCFE

Buffet littéraire

Vendredi 25 janvier – 18 h 30
39 rue Félix Thomas

La gastronomie, ça se mange mais ça se lit aussi ! Ce buffet sera ponctué de lectures d’extraits de romans hispanophones en version originale (traduction en français fournie) sur le thème de la nourriture. Apportez un plat espagnol ou latino-américain pour célébrer la diversité culinaire.

Soirée limitée à 35 personnes, sur inscription.

Vous aimez lire en espagnol ? L’atelier lecture du CCFE vous donne rendez-vous 4 à 5 fois par an.

23 F : la película

Mercredi 6 février — 20 h 30
Le Cinématographe, 12bis rue des Carmélites

Le 23 février 1981, le colonel de la Guardia Civil Antonio Tejero Molina, aidé par d’autres dissidents, provoque un coup d’État en prenant en otage les députés espagnols en pleine réunion du Congrès. De son côté, le jeune roi Juan Carlos Ier tente de contenir l’armée et d’empêcher le putsch. Ce film de fiction retrace avec une grande fidélité cette journée cruciale dans la consolidation de la démocratie espagnole.

La projection sera présentée par Pilar Martínez-Vasseur, professeure d’Histoire et Civilisation de l’Espagne Contemporaine à l’Université de Nantes et co-présidente du Festival du Cinéma Espagnol, et suivie d’une discussion avec elle.

Film de Chema de la Peña, 2011, VOSTFR, 1 h 40. Tarif plein : 5 €/tarif réduit : 3 €

Festival Atlantide

Du 28 février au 3 mars
le lieu unique, 2 rue de la Biscuiterie

Ouvert sur le monde, Atlantide affiche l’ambition de faire se côtoyer les auteurs internationaux et nationaux, le monde de l’édition, les comédiens, musiciens, critiques et bien sûr le grand public. Le festival réunit chaque année, durant quatre jours, une cinquantaine d’écrivains français et internationaux qui viennent à Nantes partager les mots du monde et croiser leurs points de vue littéraires sur les grands enjeux de nos sociétés.

Après avoir invité Javier Cercas, Antonio Muñoz Molina, Manuel Rivas ou encore Eduardo Mendoza, Atlantide conviera une fois encore un représentant de la littérature espagnole en 2019.

Cinéma et Transition

Mardi 19 mars — 20 h 30
Médiathèque Jacques Demy (Salle Jules Vallès), 24 quai de la Fosse

La Transition ne fut pas sans conséquence pour le monde des arts, en particulier le cinéma. De l’abolition de la censure en 1977 aux premiers films emblématiques de la Movida du jeune Pedro Almodóvar, reflet de son époque, la production cinématographique de la Transition rend compte d’un esprit de liberté recouvrée. Les événements de la Transition continuent aujourd’hui d’intéresser les réalisateurs, qui, par le biais de leur caméra, nous livrent leur regard sur cette époque.

Par Julie Herbreteau, docteure en études hispaniques. Entrée libre.

Samedi 27 avril, 15 h
Dans la ville de Nantes

Diego Medina Poveda, professeur à l’Université de Rennes 2, a récemment publié le recueil de poèmes « A pesar del frío » (Malgré le froid). Les 20 textes qui le composent sont inspirés par des lieux nantais et tracent un itinéraire poétique dans la ville. Le CCFE vous propose une promenade poétique dans les lieux qui ont inspiré ces textes, avec lecture de plusieurs textes par l’auteur.

Rendez-vous place du Bouffay

Inauguration nouveaux locaux

Mai (dates à confirmer)
Boulevard de la Prairie au Duc

Les bureaux des Centres culturels, la Maison de l’Europe et Alliance Europa emménageront au mois de mai dans de nouveaux locaux sur l’Ile de Nantes. À cette occasion, un temps fort regroupant expositions, conférences et animations diverses sera organisé pour refléter l’ouverture de Nantes sur l’Europe.

Les cours de langue et activités, quant à eux, ne déménageront qu’en septembre 2019.

Espagne et CEE

Jeudi 16 mai — 20 h
Nouveaux locaux des Centres culturels, boulevard de la Prairie au duc

L’Espagne tente de s’intégrer à la dynamique européenne dès les années 60 dans le cadre de l’ouverture économique progressive voulue par le régime franquiste. Mais le maintien de la dictature empêche l’Espagne d’entrer dans la CEE, et il faut attendre la Transition démocratique pour que le gouvernement de Suarez présente la candidature officielle en 1977, comme un symbole du retour de l’Espagne en Europe. Pourtant il faudra attendre 1985 pour que le traité d’adhésion soit signé, retardé par la crise de l’Europe et les difficultés de la Transition. L’Espagne symbolise pourtant dès la fin des années 80 le renouveau de l’Europe et le succès de son élargissement, devenant l’exemple d’une intégration réussie dans les années 90.

Par Michel Catala, Professeur des Universités à l’Université de Nantes et directeur de l’Institut d’études européennes et globales Alliance Europa. Entrée libre.

Fiesta 2019

Vendredi 14 juin — 18 h 30
Salle Bonnaire, 1 rue de Koufra

Pour fêter la fin de l’année, le CCFE propose à ses adhérents un moment convivial. Au programme, représentation de certains ateliers du CCFE, danse, musique et repas.

Soirée réservée aux adhérents du CCFE. Entrée payante.