Stage intensif débutants

stage_intensif_debutant

Le CCFE propose à nouveau un stage intensif débutants, du lundi 8 au vendredi 12 avril. Il s’adresse à des personnes souhaitant voyager dans un pays hispanophone. Les grands axes du cours seront l’acquisition du vocabulaire des voyages au sens large (tourisme, hébergement, restauration, alimentation, achats, transports…) et des connaissances grammaticales de base.

L’accent sera mis sur l’interaction entre les participants et avec le professeur. Pour faciliter les échanges, les inscription sont limitées à 12 personnes maximum.

Pour participer au stage, merci de nous retourner votre bulletin d’inscription ainsi que votre chèque d’inscription (et votre chèque d’adhésion, le cas échéant).

Dates : du lundi 8 au vendredi 12 avril 2019
Horaires : de 9 h à 12 h 15 (avec 15 minutes de pause)
Lieu : 39 rue Félix Thomas
Prix : 150€ (+ 20€ d’adhésion au CCFE pour les non adhérents)

Le CCFE parraine le Jury Jeune du Festival du Cinéma Espagnol

Le CCFE parraine cette année le Jury Jeune du Festival de Cinéma Espagnol de Nantes.

Composé de cinéphiles âgés de 18 à 30 ans, ce jury récompensera l’un des films en compétition officielle, à savoir Casi 40 de David Trueba, Les distàncies de Elena Trapé, Entre dos aguas de Isaki Lacuesta, Oreina de Koldo Almandoz, Petra de Jaime Rosales et Yuli de Iciar Bollain.

Le prix sera remis lors de la cérémonie de clôture, dimanche 7 avril, à l’Opéra Graslin.

Par le passé ce jury a récompensé Selfie de Víctor García León, Vivir y otras ficciones de Jo Sol ou encore Amama de Asier Altuna.

Retrouvez les photos de la cérémonie de clôture : Photos des événements passés

Le cinéma espagnol et la Transition démocratique

Conférence
Mardi 19 mars 2019, 20h
Salle Jules Vallès (Médiathèque Jacques Demy), 24 quai de la Fosse – Nantes
Entrée libre dans la limite des places disponibles

La Transition démocratique (1975-1982) ne fut pas sans conséquence pour le monde des arts, en particulier le cinéma. De l’abolition de la censure en 1977 aux premiers films emblématiques de la Movida du jeune Pedro Almodóvar, reflet de son époque, la production cinématographique de la Transition rend compte d’un esprit de liberté recouvrée. Les événements de la Transition continuent aujourd’hui d’intéresser les réalisateurs, qui, par le biais de leur caméra, nous livrent leur regard sur cette époque.

Par Julie Herbreteau, docteure en études hispaniques.

Retrouvez les autres rendez-vous de la saison culturelle 2018-2019 consacrée à la Transition démocratique espagnole ici.