Conférence : Pablo Neruda et l’Espagne

Conférence : Pablo Neruda et l’Espagne

Jeudi 30 novembre à 19h, salle Jules Vallès, médiathèque Jacques Demy

Il y a cinquante ans, le 23 septembre 1973, est mort le poète chilien Pablo Neruda, à Santiago, par des causes encore discutées. Tristes heures pour la capitale et pour tout le pays, qui vivait depuis douze jours sous le coup d’état des militaires commandés par le général Pinochet. C’est une occasion à prendre pour nous approcher un peu de la personnalité, et surtout de l’œuvre d’un des meilleurs poètes américains de son siècle, Prix Nobel de Littérature 1971. Nous lirons et commenterons quelques-uns de ses poèmes les plus représentatifs et les placerons dans son cotexte vital, politique et littéraire.

Conférence : l’Espagne, entre mythes et réalités

Conférence : l’Espagne, entre mythes et réalités par Françoise Dubosquet

Jeudi 15 février, à 19h, Salle Jules Vallès, médiathèque Jacques Demy

 Membre actif de l’UE dont elle a assumé la présidence à cinq reprises depuis son intégration en 1986, l’Espagne reste encore très souvent prisonnière d’une image de plages ensoleillées, de flamenco, corridas et paellas. Dans tout cliché, il y a sans doute « une amende de vérité » dit le poète mais  sa répétition finit par en faire un lieu commun. C’est cette « vérité » qui sera questionnée au cours de cette présentation : Comment et quand est né ce mythe espagnol ? Pourquoi et de quelle façon  s’est-il consolidé au fil du temps ? Que cache-t-il de cette terre, de ces identités,  de la diversité de ces voisins du Sud ? La conférence est avant tout  une invitation au voyage et à de belles rencontres au-delà du mythe et de ses apparences.

Soirée d’ouverture du CCFE 23-24

 

Soirée d’ouverture du CCFE pour nos adhérents et adhérentes !

  • Présentation du CCFE, ses cours, ses activités…
  • Présentation de la saison culturelle 2023-2024
  • Démonstration de flamenco avec la Juana, Laurent et Alberto de Castro.
  • Pot de bienvenue

 

Mercredi 4 octobre, 19h00 à l’Espace Cosmopolis, passage, 18 Rue Scribe, 44000 Nantes

Soirée gratuite, sur inscription : cliquez-ici

Conférence : Langue commune et langues régionales en Espagne

Conférence, mercredi 7 décembre à 19h00 salle Jules Vallès
A travers cette conférence, Antonio Turmo Gonzalez abordera les notions de Langue, dialecte et parler local en Espagne. Il mettra en avant les origines des langues et leur évolution. Pour finir, la situation légale et administrative dans les différentes Communautés Autonomes et en Espagne en général sera exposée.
.
.

Antonio Turmo Gonzalez

.

Né à Saragosse en 1960, Licenciado en Filología Hispánica par l’Université de Saragosse en 1982, Profesor Agregado de Bachillerato de Lengua y Literatura Españolas (1984-2020), ayant exercé en Espagne en Région de Murcie, en Andalousie et aux Asturies, et également dans la section espagnole de l’École européenne de Luxembourg et dans celle de Saint Jean de Luz-Hendaye.

Conférence l’art Basque sous le franquisme : groupe GAUR

Jeudi 16 mars à 19h
Salle Jules Vallès 
Par Dominique Dupuis-Labbé

Le groupe Gaur

C’est l’histoire d’une fulgurance, d’un éphémère rassemblement d’artistes dont l’association et la prise de parole devaient donner l’impulsion d’un vaste mouvement collectif d’émancipation et
d’affirmation culturelle à l’échelle de toutes les provinces basques dans le contexte de la dictature franquiste. Imaginé en 1965, le groupe Gaur, « Aujourd’hui », présente sa première exposition collective au printemps 1966 à Saint-Sébastien, dans le sous-sol de l’agence du promoteur immobilier Dionisio Barandiaran, transformée pour les accueillir en « galerie d’art composite ».

Le groupe réunit huit artistes d’avant-garde, peintres et sculpteurs, travaillant en Guipuscoa(Amable Arias, Nestor Basterretxea, Eduardo Chillida, Remigio Mendiburu, Jorge Oteiza, Rafael
Ruiz Balerdi, José Antonio Sistiaga et Jose Luis Zumeta), dont deux, Chillida et Oteiza, bénéficient déjà d’une large reconnaissance sur la scène artistique internationale. Le manifeste qui accompagne cette fondation institue le principe d’une École Basque, qui devait être formée par la réunion d’artistes en collectifs dans chacune des provinces basques : Gaur en Guipuscoa, puis Emen (« Ici ») en Biscaye, Orain (« Maintenant ») en Alava et enfin Danok (« Tous ») en Navarre. Un projet de groupe Baita (« Aussi ») avait également été pensé pour les provinces basques du nord. Mais les choses ne se sont pas passées comme elles avaient été projetées. Après la mise en route des trois premiers groupes, l’exposition du collectif navarrais Danok, dont la présentation conjointe avec Gaur, Emen et Orain devait être le point d’orgue du lancement de l’École Basque, ne put jamais voir le jour, en raison de divergences inconciliables entre les artistes des différents groupes. Dès la fin de l’année 1966, l’idée d’une mobilisation collective des artistes basques au sein d’un mouvement commun à toutes les provinces s’avérait impossible à mettre en œuvre. Le groupe Gaur continua d’exister seul quelque temps encore, impliqué dans les activités diverses de la galerie Barandiaran jusqu’à sa fermeture en décembre 1967, puis en pointillé, à travers quelques expositions rassemblant certains des membres du groupe jusqu’en 1969.

* J. OTEIZA Ordenación de un espacio definido. Control hiperespacial 1957, fer (Mus. Basque)

 

Dominique Dupuis-Labbé
Conservateur au service de restauration des muses de France de 1989 à 1992, puis au musée de l’Orangerie de 1992 à 1995, puis au musée Picasso de 1995 à 2006, puis responsable de la mission informatisation, numérisation et bases de données au Service des musées de  France de 2006 à 2010 et, enfin, en tant que conservateur général du patrimoine, chef du bureau acquisitions, restauration, conservation préventrive et rechgerche au Servide des musées de France de 2010 à 2020. Elle est maintenant conservateur général honoraire du patrimoine.
Dominique Dupuis-Labbée a enseigné à l’Ecole du Louvre, à l’Institut catholique et à New York University in Paris. Elle a rédigié des articles et des livres dont La Révolution Picasso, Les Demoiselles d’Avignon en 2007 et Picasso et le cheval en 2010. Elle donne régulièrement des conférences à La Baule pour l’association L’Essence de l’Art.

Soirée d’ouverture du CCFE 22-23

Soirée d’ouverture du CCFE pour nos adhérents et adhérentes !

  • Présentation du CCFE, ses cours, ses activités…
  • Présentation de la saison culturelle 2022-2023
  • Chants basques par le Chœur d’hommes, Appogiature
  • Pot de bienvenue

 

Jeudi 13 octobre, 19h00 à l’Espace Cosmopolis, passage, 18 Rue Scribe, 44000 Nantes

Soirée gratuite, sur inscription : cliquez-ici

 

L’Espagne, un Etat et des identités multiples.

 

 

L’Espagne, un Etat et des identités multiples.

Après l’effondrement du régime franquiste en 1975 et le retour de la démocratie suite à l’approbation de la Constitution de 1978 par référendum,
les questions identitaires traversent l’histoire de l’Espagne jusqu’à nos jours.

Dans le cadre de cette conférence, nous reviendrons sur l’enjeu politique majeur que représentent pour le pays les dynamiques nationalistes et identitaires.

 

Une conférence de Pilar Martinez Vasseur,

Mardi 8 novembre, à 19h00 à la salle Jules Vallès de la Médiathèque Jacques Demy. 

 

Gratuit pour les adhérents CCFE et les étudiants

3€ non-adhérents

Adhérer au CCFE

 

Pourquoi adhérer au Centre Culturel Franco-Espagnol ?

  • Un large choix de niveaux de cours : des cours “débutant” aux cours “confirmé”
  • Un forfait de 27 cours à l’année
  • Des cours en petits groupes
  • Des cours du lundi au vendredi allant de 9h30 à 21h40.
  • Des professeurs de langue maternelle espagnole, originaires de différents pays hispanophones
  • Accès à de nombreuses activités conviviales : les tertulias et desayunos (pour pratiquer l’espagnol autour d’un verre), les buffets littéraires ou ateliers lecture (pour élargir sa culture littéraire), les soirées Vins et Cuisines (pour découvrir des vins et plats espagnols) etc…
  • La possibilité d’emprunter des livres dans la bibliothèque du CCFE
  • Des soirées et des événements autour d’une thématique (conférences, concerts, diffusion de films…)
  • Des partenariats avec d’autres associations culturelles nantaises
  • Des salles de classes récentes dans le bâtiment Europa Nantes, ouvert depuis septembre 2018
  • Accès à de nombreux événements proposés à Europa Nantes

 

INSCRIPTIONS 2022-2023 OUVERTES ! 

Conférence sur Lorca a Cuba de Jocelyne Aubé-Bourligueux

Conférence : Lorca à Cuba de Jocelyne Aubé-Bourligueux 

à 20h Salle Jules Vallès, Médiathèque Jacques Demy

 

 

Plus d’information :

En mars 1930, Federico García Lorca part pour La Havane après un séjour d’un an aux États-Unis : épreuve vitale antérieurement très éprouvante pour l’andalou qui éprouvait le sentiment d’être
déraciné et en exil dans un “Nouveau Monde” dans lequel il se sentait égaré, parce que le contexte humain autant que l’espace urbain lui restaient là-bas totalement étranger.

Mais expérience éminemment créatrice également pour le Poète à New York dont toute l’œuvre dénonciatrice révoltée de caractère surréaliste, à l’époque rédigée, dira dans chaque vers son dégout-rejet pour un univers “ciclopéen” jugé aussi hostile que deshumanisé, en une période d’apartheid, de lynchages et de prohibition sur fond de crise économique profonde (1929) ; en dépit des innovations cinématographiques, musicales ou théâtrales tentatrices, alors réalisées par les avant-gardes américaines. Cette communication montrera comment, à l’inverse des précédents cauchemars éprouvés, le cheminement créateur lorquien cubain s’effectue en forme de réappropriation, à la fois réelle et imaginaire, d’un décor naturel préalablement connu ou non, mais éprouvé en reconstruction artistique de lui-même : tentative de déchiffrement qui permettra de mettre à jour, en reflet, le nouvel enracinement de l’être et sa restructuration à partir d’un rêve de la ville, conçu entre vérité et fiction sur la base de nouvelles possibilités créatrices, à caractère “magique”. En témoigne la rédaction de son théâtre le plus hermétique (« El Público-Le Public ») et celle du “Son de Negros en Cuba”, seul et unique poème écrit à cette date par le grenadin sur l’île qualifiée de “Perle des Antilles”, qui traduit pour sa part les retrouvailles de l’être avec lui-même et avec l’univers environnant, au sein duquel l’auteur se sent authentiquement bien ancré, pour la première fois.

Visite de serres tropicales au Parc du Grand Blottereau

Visite guidée des serres tropicales

Jeudi 10 mars 

3€ / pers. uniquement pour les adhérents du CCFE

Dans le cadre de notre programmation 21-22 sur l’Amérique Latine, le CCFE organise une visite des serres tropicales. Les jardiniers-botanistes vous ferons découvrir la richesse des leurs collections. Ces serres abritent un patrimoine végétal remarquable de plantes exotiques à vocation économique dont certaines ont plus de 100 ans. On y trouve des plantes à textile comme le cotonnier ou le kapokier, des bois précieux et des fruitiers (ananas, carambole,papaye, cacao…).Il y a également des plantes aromatiques et plantes à épices (vanille, cannelle, girofle, gingembre) et un ensemble de plantes parfumées et médicinales (jojoba, jasmin…).